"Le Coq sportif" va de nouveau commercialiser des "Arthur Ashe". Ces chaussures mythiques ont été fabriquées par le groupe Archer, implanté à Romans-sur-Isère (Drôme)

L'équipementier français de vêtements et de chaussures de sport "Le Coq sportif" a sollicité en juin dernier le groupe Archer, implanté à Romans-sur-Isère (Drôme), pour la fabrication de chaussures "Arthur Ashe". Ces modèles, en édition limitée, seront numérotés et vendus dans un coffret en bois dans le monde entier. Mais seules 200 paires ont été confectionnées. Un embauchoir, une crème d'entretien « Made in Romans » et une chamoisine permettant l'entretien du cuir, viendront compléter ce "pack premium".

 

Miser sur un savoir-faire

"C'est un vrai symbole de voir cette entreprise revenir en France pour fabriquer ses produits. Jusqu'alors, ceux-ci étaient fabriqués en Asie du sud est. Nous espérons que cette collaboration se poursuivra à plus long terme", confie Emmanuel Benoit, chargée du développement et de la communication du groupe Archer.

Sensible au "Made in France" et soucieuse de conserver les savoir-faire des anciens chausseurs, c'est en 2010 que l'entreprise, structure d'insertion par l'activité économique, s'est lancée dans la fabrication de chaussures. C'est d'ailleurs grâce à cette vision que le choix s'est porté vers le groupe Archer.

"Nous nous sommes tournés vers le groupe Archer car il est basé à Romans-sur-Isère, une des régions dans laquelle les personnes ont un vrai savoir-faire dans le travail du cuir et de la chaussure. Nous souhaitions également une chaussure qui soit développée entièrement en France. Cela comprend la découpe, l'assemblage et les finitions", explique Jean-Philippe Sionneau, responsable de la communication du Coq sportif.

5 000 paires par an

Aujourd'hui, l'atelier peut fabriquer jusqu'à 5 000 paires de chaussures par an. Si l'entreprise travaille pour des créateurs locaux ainsi que de grandes maisons, elle a aussi développé ses propres collections.

La société travaille également avec d'autres acteurs du territoire. Les modèles "Arthur Ashe" ont d'ailleurs mobilisé plusieurs d'entre eux : le cuir provient des tanneries Roux, les modèles ont été coupés et piqués dans les ateliers de Magic Feet et d'Insoft. Le montage et la finition ont enfin été réalisés chez Archer.